Pierre Sudoise, le blog d’une passionnée de tourisme et de régions

 

Un grand bonjour à tous !

Je m’appelle Louison ! Actuellement à la retraite, je suis venue m’installer à Nice il y a quelques années pour me rapprocher de mes petits-enfants que j’aime plus que tout. Mais à la base, je suis originaire de la ravissante petite commune de Pierre Sud Oise.

J’ai toujours été passionnée de voyages et plus particulièrement des régions françaises. Je trouve parfois que nous avons le réflexe de courir à l’autre bout du monde pour découvrir de nouvelles villes alors que nous avons tant de belles choses sous les yeux ici en France.

A travers ce site, je vous emmène avec moi à la découverte du tourisme français.

Partir à la découverte de nouveaux paysages

Ma passion, c’est de découvrir le monde…et voir du monde ! Bien que récemment retraitée, ma passion pour le tourisme et les voyages ne s’est pas étiolée, bien au contraire. J’ai maintenant plus de temps, et toujours plus envie de savourer de nouveaux paysages.

Elargir son horizon, c’est faire le pari d’aventures positives et de nouvelles rencontres : moi, je suis partante ! Je veux partager avec vous mes idées de voyages et de visites touristiques. Je suis originaire de l’Oise, un département très vert des Hauts-de-Seine, parcouru par le fleuve du même nom. Je connais le coin comme ma poche, mais je peux aussi vous donner bien d’autres idées d’escapades, notamment dans le sud de la France, du côté de Nice.

La commune de Pierre Sud Oise et Creil

La communauté de communes Pierre - Sud - Oise est située dans le département de l’Oise. Elle rassemble 11 communes, et plus de 80 000 habitants. Il est difficile de citer tous les points d’intérêt du coin, car l’Oise, c’est vaste. Vous y trouverez par exemple la très agréable forêt de Chantilly, pour de belles ballades non loin du château.

Le château de Chantilly, remarquablement bien conservé, avec ses superbes collections de peintures, ses grandes écuries, vaut bien sûr le détour. Ne manquez pas Senlis la moyenâgeuse, entre les forêts de Chantilly et d’Ermenonville, à quarante kilomètres au nord de Paris. La vieille ville offre ses ruelles pleines de charme et ses maisons anciennes, et pour cause : Senlis fut la demeure des Rois de France d’Hugues Capet à Charles X. Il y a aussi l’abbaye de Royaumont la plus grande abbaye cistercienne d'Île-de-France, près d’Asnières- sur-Seine, qui se visite. Personnellement, j’aime beaucoup les promenades dans le parc du château d’Orrouy.

De nombreux peintres y ont planté leur chevalet. Creil est elle aussi une commune du département de l’Oise, anciennement spécialisée dans la faïence : vous avez sans doute pu admirer de belles assiettes estampillées au dos « Creil-Montereau » dans une brocante. Ça vient de là ! C’est la ville natale du Roi Charles le Bel (en 1294 tout de même).

Aujourd’hui, c’est une jolie commune à cheval sur la rive gauche et la rive droite de l’Oise, et l’on peut visiter le musée Gallé-Juillet, en plein centre, dans une demeure bourgeoise du XIXème siècle. Une digne veuve, ayant vu son fils mourir à la première guerre, avait décidé de léguer la maison de famille à la ville de Creil, à la condition qu’elle soit conservée en l’état. Sur cette idée triste de départ, est né un musée de la faïencerie. Une franche réussite, dans un cadre authentique et étonnant.

Communauté de communes Pierre - Sud - Oise

Pour vous balader, pointez sur votre carte certains des plus jolis villages de l’Oise. Vous ne vous lasserez jamais de ces escapades authentiques, avec la verdure et le calme en prime.

Cramoisy

J’adore ce nom ! Mais j’ai mené ma petite enquête : rien à voir avec le rouge vif ou le brûlé brûlant.

Le village tire son nom du prénom latin Cramisius – sans doute un contemporain d’Asterix le Gaulois. L’homme aurait vécu dans le coin du temps de l’antiquité gallo-romaine, et les terres étaient « le domaine de Cramisius ». Actuellement, Cramoisy est une petite commune charmante, qui compte environ 600 habitants. J’y suis passée l’année dernière pour son marché de Noël.

Maysel

Les adeptes de vélo feront avec plaisir une ballade que les gens du coin appellent « l’orée du bois Saint Michel » : c’est 6,8 km au départ de Maysel.

Rousseloy

La petite commune de Rousseloy est marquée par une belle église romane, l’église Saint-Martin, d’anciennes champignonnières et un lavoir. En fait, je suis passée par là lors d’un week-end véritablement charmant, dans un gite appelé « gîte aux a oiseaux », près de Breuil-le-Vert. La vie nous donne parfois l’opportunité de vivre des moments d’exception, en pleine nature et avec beaucoup de simplicité, et c’est très exactement ce qui s’est passé pour moi.

Saint-Leu d'Esserent

A Saint-Leu d'Esserent il y a une base de loisirs, avec baignade, pêche, tir à l’arc, patinoire, promenades en poney… un must si vous avez des enfants.

Saint-Maximin

Saint-Maximin est un village de caractère, avec son église romane du même nom, et un centre-ville sympathique. Il y a même « la Maison de la Pierre », sorte de musée consacré à l’extraction et à la sculpture de la pierre, ainsi qu’à la culture du champignon de Paris. J’y suis allée une fois, presque par hasard, et franchement, avec un guide et ses explications, c’était captivant. De Creil à Saint-Maximin, vous pouvez faire une très belle balade à vélo, sur un parcours aménagé long de 5 km.

Saint-Vaast-lès-Mello

Au départ de Saint-Vaast-les-Mello, vous pouvez faire une agréable balade à vélo sur 9,5 km, que l’on appelle « la randonnée des carrières ». Saint-Vaast, c’est un petit village, avec une très jolie église du XIIème siècle, placée juste entre les anciennes carrières et l’étang communal. Si vous avez envie de tranquilité et de verdure, c’est là qu’il faut aller. L’étang fait 17 hectares, et offre des paysages d’une beauté remarquable. Les amateurs d’escalade seront ravis de crapahuter dans le site des Glachoirs, une ancienne carrière à ciel ouvert. Et si vous cherchez un gîte au charme authentique, allez au Hameau de la Barisseuse, un immense corps de ferme très bien restauré. Le calme absolu à 35 mn de Roissy.

Thiverny

A 44 km de Paris, Thiverny est connue pour son église Saint-Leufroy, gothique avec quelques accents d’art roman (notamment le portail), et des vitraux du XIIIème siècle. Cette petite commune est aussi toute proche (à 6 km) du jardin et du château de Chantilly. Ici aussi, vous trouverez du calme, de la verdure, et des contacts humains chaleureux. Les habitants vous accueilleront en toute simplicité.

Vous connaissez le département de l’Oise ?

Le département de l’Oise est situé dans la région des Hauts-de-France. Sa préfecture, c’est la ville de Beauvais, bien connue pour son aéroport. C’est aussi un département particulièrement vert, marqué par l’affluence de nombreux cours d’eau et rivières : l’Oise, bien sûr, qui prend sa source –qui l’eut cru ? près de Chimay en Belgique - mais aussi la Brêche, l’Epte, le Thérain, l'Aisne, l’Automne, la Noye, la Nonette, l’Aunette… les lister tous serait vain.

Ce qui importe, c’est le résultat : une nature omniprésente et une multitude de parcours possibles pour les amateurs de grand air et de verdure. C’est un paysage de lacs et d’étangs, particulièrement agréable à parcourir. Par exemple, ne manquez pas les quatre étangs de Commelles en forêt de Chantilly. Il y a une crêperie très sympathique sur place. En forêt vous pourrez faire de belles balades, le long des étangs à l’ombre des arbres.

Visiter la région Hauts-de-France

La région des Hauts-de-France est riche de villages d’exception : visitez le village de pêcheurs d’Audresselles et ses belles plages, Gerberoy en Picardie, ses remparts médiévaux et ses maisons à colombages, ou l’authentique village de Maroilles et son célèbre fromage. Ne manquez pas Pierrefonds la médiévale, et son superbe château, digne d’un conte de fées, qui se visite de mai à septembre. Il y a aussi la petite commune de Hesdin, en pleine forêt. Si vous voulez vous baigner, aux beaux jours, passez par Wimereux.

Sur ce qu’il est convenu d’appeler la Côte d’Opale, je garde un souvenir inoubliable du village de Wissant : la mer, la plage immense, et les embruns. C’est réellement une bonne idée de voyage ! Les Hauts-de-France, cela peut-être aussi l’ambiance festive du carnaval de Dunkerque ou de la braderie de Lille. Tout cela, et bien plus encore, c’est la région des Hauts-de-France.

Ma ville coup de cœur : Nice

Si vous venez à Nice, vous ne pourrez qu’y revenir, encore et encore. Car Nice, c’est tout le charme de la Provence et le grand soleil du sud, réunis dans une ville étudiante, dynamique, chaleureuse. En plus, le tramway aide à la visite, en rendant les déplacements particulièrement faciles (avec des pass « 1 jour » ou « 7 jours » à des prix très abordables). Dégustez une tapenade sur une tranche de pain de campagne, ou une part de pissaladière, et prenez un petit verre pour accompagner cette pause gourmande, sur la belle place Masséna. L’atmosphère est toujours conviviale.

Parcourez le vieux Nice, ses ruelles piétonnes pleines de petits bars et de restaurants, de boutiques provençales. Le tout réchauffé par un doux soleil, à peu près toute l’année. Promenez-vous sur la mythique Promenade des Anglais, et terminez par un plouf dans la grande bleue. Ne manquez pas le Musée Matisse de Nice, c’est une explosion de couleurs, et l’une des plus importantes collections au monde des œuvres du peintre.

Le Musée Marc Chagall vaut lui aussi le détour. Cette ville est tout simplement parfaite. Parfaite en toute saison : en février, ne manquez pas le carnaval ! Mais Nice, c’est aussi le point de départ idéal pour partir ensuite visiter l’arrière-pays et la côte. Le Parc du Mercantour, le Lubéron et le Var ne sont pas loin, pour les amoureux de la nature. Poussez jusqu’à Saint-Tropez, Cagnes-sur-Mer, Antibes, Aix-en-Provence, Saint-Paul-de-Vence, Juan-les-Pins, Gordes, Gorbio. Vous aurez l’embarras du choix et, toujours, beaucoup de plaisir.

Si vous avez envie de faire du tourisme dans une ville près de la mer, rendez-vous sur www.canyousea.com pour pleins de bons plans.

 

Location saisonnière sur la Côte d’Azur

Il y a tant à voir et à faire sur la Côte d’Azur ! Mon conseil, pour profiter de toutes les beautés de la région, est de carrément louer un appartement ou une maison, pour passer l’été, ou des vacances à un autre moment de l’année. Vous pourrez ainsi découvrir le pays sereinement, au gré de vos envies. De toute façon, il y a toujours du soleil sur la Côte d’Azur ! Le climat est doux, les hivers cléments, et c’est l’une des régions les plus ensoleillées de France.

Et puis, louer un appartement ou une villa sur place, c’est nettement plus agréable et tellement moins impersonnel qu’une chambre d’hôtel. C’est même très souvent moins cher. Vous pourrez profiter d’un confort « comme à la maison », et découvrir la région à votre rythme. Vous vous ferrez des souvenirs inoubliables.

En fait, le plus dur, cela va être de savoir par quoi commencer. Sur la French Riviera, louerez-vous un joli studio, pour profiter de la très agréable vie nocturne de la ville de Nice, et profiter le jour des plages de sable fin de la Baie des Anges ? Préférerez-vous une maison traditionnelle, au sol de tomettes orange, au charme suranné, pour découvrir la fièvre d’une corrida à la Féria d’Arles, à Pâques, ou bien à la Féria des Vendanges, à Nîmes en septembre ? Il y a dans ces villes anciennes tout un patrimoine ancien et culturel à découvrir, et une gastronomie savoureuse. Ou alors, choisissez un mas en pleine nature, avec calme assuré, mais tout de même la mer toute proche à vélo, et sur place une piscine privative, un barbecue…de quoi réjouir les grandes tribus, les bandes de copains en vacances de fin d’année, et les retrouvailles familiales.

C’est ce que nous avons fait l’année dernière, avec mon très fidèle groupe d’amis d’enfance. Nous avions choisi la campagne, et il y en a eu pour tous les goûts, avec beaucoup de randonnées, de barbecues tranquilles, et quelques visites culturelles, par exemple jusqu’à la verrerie de Biot. Les propriétaires de la maison de campagne ne nous ont pas embêtés, mais en revanche étaient toujours là pour nous donner des conseils de logistique et des idées de visites.

Pour finir toutes ces dames ont sorti leur robe de soirée et nous avons poussé jusqu’à la principauté de Monaco ! Notre budget était serré mais la location très abordable, et nous avons partagé les frais. Résultat : de superbes vacances.

Il y a un très large choix de locations à disposition sur la Côte d’Azur souvent haut de gamme. Vous trouverez des appartements pour un couple d’amoureux, avec vue imprenable sur la Baie des Anges, des petites maisons de charme au milieu des vignes, des villas toutes équipées avec piscine en plus, capables de réunir tout un groupe. Voici une bonne adresse pour de la location de luxe saisonnière à Nice : www.john-taylor.fr/location-saisonniere/immobilier-de-luxe/france/cote-d-azur/nice-et-ses-environs/?nav=1

Le climat, tempéré méditerranéen, permet tous les projets touristiques. L’ensoleillement est constant, plus de 300 jours par an.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé visiter l’abbaye cistercienne du Thoronet, et son beau jardin, près du Cannet-des-Maures et de Fréjus. Ambiance médiévale garantie ! Avec en prime savoureux repas gastronomique non loin de là, et piscine dans le jardin du restaurant pour se rafraîchir. J’ai aussi fait dans la région autour de Nice, avec mes amis, beaucoup de balades à vélo. C’est un moyen facile et sportif pour découvrir la côte, les villages, et finir agréablement par une bonne baignade dans la mer.

C’est même parfaitement compatible avec un bon petit restaurant. Pour faire une excursion dans les gorges du Verdon (certains ont même fait du canoë kayak), et découvrir de très jolis villages perchés, en revanche nous avons loué une voiture. A moment donné, nous avons loué un pédalo, et nous nous sommes amusés sur le Lac de Sainte-Croix, magnifique, immense. Certaines du groupe ont voulu aller visiter un joli petit musée de tourneurs sur bois, à Aiguines. Une autre fois, nous avons poussé jusqu’à Cannes, et fait une excursion en bateau de location vers les îles de Lérins. Ce furent des vacances à la fois dépaysantes, intenses et reposantes, un vrai moment de retrouvailles, entre vieux amis. Nice et sa région vous enchanteront, je peux vous l’assurer.

La Côte d’Azur, une région très riche culturellement

La région de la Côte d’Azur a été très tôt un creuset de cultures, une région de passage, donc très multiculturelle. Son environnement exceptionnel, entre mer et montagnes, la beauté de ses paysages, ne peuvent que conquérir le promeneur et le touriste de passage.

C’est ce qui explique que la Côte d’Azur a été, pendant environ deux siècles, quasiment annexée par les britanniques, d’où la fameuse « promenade des anglais » à Nice. Tout ce que le vieux continent, ou même les Etats-Unis d’Amérique, comptait de bourgeoisie friande de soleil, venait se rencontrer à Nice et dans sa région. La Reine Victoria elle-même passa ses sept derniers hivers sur la Côte d’Azur. Entre autres palaces, que nous a légués sur toute la côte cette société distinguée et fortunée, admirez à Cannes la villa Eléonore.

Elle fut construite en 1834 par Lord Henry Brougham, fervent partisan de l’abolition de l’esclavage. L’influence italienne n’est pas loin non plus. On se souvient d’ailleurs que le Comté de Nice n’a été rattaché à la France qu’en 1860. Dans les années 30, Juan-les-Pins vit passer les illustres figures d’Hemingway, de Fitzgerald, et restera marqué par l’empreinte du jazz, avec Errol Garner, Sidney Bechet, Count Basie, entre autres.

Aujourd’hui encore, aidée en cela par une forte population étudiante, la Côte d’Azur est une région très riche culturellement, et pleine de dynamisme. On aime y faire la fête, et profiter du soleil. Surtout, ne manquez pas la cuisine locale. Elle est riche, délicieuse, à base d’herbes odorantes, d’aromates et d’huile d’olive. Par exemple, sur le port, dégustez une bonne « bourride », un plat à base de loup, de mulet ou de baudroie. L’ «estocaficada » est une sorte de ragoût de morue et d'aiglefin, avec des pommes de terre, des poivrons, des oignons…de l’ail bien sûr. Personnellement j’aime beaucoup le poisson ! Pour un petit en-cas sur le pouce, façon pêcheurs, mangez des anchois à même le pain, façon tapas : vraiment, c’est savoureux.

Et si vous passiez par une agence de voyage pour vos prochaines vacances ?

Si vous ne connaissez pas bien la Côte d’Azur – et c’est très difficile de bien la connaître, vue l’étendue de la région et l’offre impressionnante de sites à visiter, n’hésitez pas à pousser la porte d’une agence de voyage. Vous pourrez ainsi organiser au mieux vos prochaines vacances. Vous aurez affaire à des professionnels, qui vous fourniront des contacts sûrs, des possibilités de location sans problèmes, et les meilleures idées de visites. Personnellement, c’est ce que j’ai fait, quand j’ai été chargée d’organiser nos vacances avec mon groupe d’amis d’enfance (il ne fallait surtout pas que je me loupe !), et je ne l’ai pas regretté.

Une agence de voyage saura vous proposer, par exemple, de nombreux appartements et villas sur la ville de Nice. Pour une famille ou un groupe, un T4 meublé sera parfait. Certaine villas disposent même d’une piscine. Votre agence de voyage aura aussi un carnet d’adresse de villégiatures de confiance dans l’arrière-pays. Bien sûr, il y a sur internet de nombreuses offres de location, et même des sites comparatifs, mais rien ne vaut quelqu’un sur place, qui engage sa réputation avec la location qu’il vous propose, et qui connait bien la région. Un professionnel du voyage, un agent réel et qui vit sur la Côte d’Azur, vous apportera sur un plateau les bons plans, les idées de sortie. Il vous fera gagner un temps précieux.

Vos choix de visite seront éclairés et, souvent, sortiront des sentiers battus, alors que des recherches internet prennent souvent un temps fou, et sont noyées dans une surabondance de propositions de visites. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas plus cher. Moi je n’ai eu aucun frais de montage de dossier, ça ne m’a rien coûté, tout simplement. J’ai juste eu la possibilité de consulter un catalogue d’offres particulièrement intéressantes et de faire appel à des professionnels qui connaissaient bien la région. Ils m’ont rapidement orientée vers un séjour à la carte et m’ont souvent amusée par des anecdotes de voyage et de tourisme, dont j’ai pu me servir pour élaborer le voyage de mon groupe d’amis.

Ce qu’il faut faire, c’est aller voir un professionnel du secteur, et lui exposer quelles sont vos attentes, la composition du groupe, le budget, et vos premières idées. A partir de ça, un agent de voyage saura vous orienter utilement. Il vous concoctera, généralement en commençant par vous trouver un hébergement de qualité au meilleur prix, un séjour sur-mesure dans cette belle région niçoise. Pensez à lui préciser les endroits que vous connaissez déjà, il vous en fera découvrir bien d’autres. Dites-lui ce que vous aimez, et ce que vous n’aimez pas. Parlez-lui de vos contraintes (un enfant en bas âge, une envie irrépressible de faire du canyoning, un membre du groupe qui arrive en milieu de vacances). Il pourra même vous proposer plusieurs parcours. Après, vous n’aurez plus qu’à choisir.

Ensuite, même en cours de séjour, votre agent de voyage restera un point d’ancrage, un conseil professionnel en cas de problème, une aide pour trouver des solutions si une excursion doit être annulée du fait de divers aléas. Vous aurez un appui sur place pour sauver vos vacances ! Mais je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure. Je sais que vous profiterez pleinement de votre séjour dans cette belle région niçoise. Après, vous n’aurez plus qu’une envie, y retourner !

Faites vos bagages, et découvrez toutes les belles régions de France

La France est riche de tellement de paysages, ne vous en privez pas ! Seul en explorateur, à deux, ou avec quelques amis, partez à l’aventure, vous ne le regretterez jamais. Ces ballades et ces émotions formeront bientôt vos prochains souvenirs. Donnez-vous l’opportunité d’une vie riche de rencontres et de découvertes. Croyez-moi, vous ne le regretterez pas.